Dans la nuit,
Quand les cornes de brume beuglent,
Quand les chalutiers sont aveugles,
Camarades, le phare !

A la barre,
L'homme de quart chancelant s'épuise
Et nos cœurs écoutent l'hélice.
Camarades, le phare !

Si l'océan veut bien nous rendre,
Au retour, je pourrai étendre
Marie sur les genêts de la lande.

Camarades, le phare !
Le Dantec,
Donne du rhum par petits verres
Et fais de Sainte Jeanne ta mère.
Camarades, le phare !

Les yeux ouverts sur les étoiles,
Sur un grand cimetière de voiles,
Marins, la terre n'était qu'une escale.
Camarades, le phare !

(Extrait de la chanson de Michel Jonaz : le phare)

DSC03902