Les enfants découvrent l'école d'autrefois, celle de leurs grands-parents: tabliers noirs ou gris, plumes et encriers, touches et ardoises... sans oublier le martinet et le bonnet d'âne pour les cancres. Et nous voici plongés dans "l'enfer" de la discipline de 1932: durant son heure de cours, donné comme les instituteurs de l'époque, il sait se faire écouter par tous, car même les cancres n'osent chahuter:
impressionnant dans son tablier gris, la voix autoritaire, notre instituteur se promène dans sa classe avec la règle sous le bras, comme un général qui passerait ses troupes en revue. Trônant sur le bureau du "maître", le bonnet d'âne ne demande qu'à être coiffé et au cas où la règle tenue à la main ne suffirait pas à les dissuader de chahuter,   le martinet au mur est bien éloquent... Bref, vêtus de leur tablier, ces petits élèves d'un jour, assis à leur banc, se tiennent bien droit les bras croisés et s'imaginent le futur: comment donnera-t-on cours en 2007? Avec quoi écrira-t-on? Comme nous en 1932, avec une plume trempée dans l'encrier rempli par le maître? Avec des touches et des ardoises, que l'on effacera toujours avec un chiffon?...

(Source : Espace Arthur Masson)

Treignes se trouve entre Couvin et Givet. Carte

CIMG1204

CIMG1207

CIMG1219

CIMG1220

CIMG1231

CIMG1260


Dis oui au Maître (Michel Fugain)

Dictée :
Dis oui au Maître, virgule,
Il est le Maître, virgule,
Tu es sur terre, pas de virgule,
Pour te soumettre ou pour te taire.
Allons, reprenons :

Dis oui au Maître,
Le Maître t'a déjà dit de mettre
Sur l'I l'accent circonflexe,
Il est le Maître,
Et l'M est cette fois majuscule,
Important, souviens-t'en, virgule,
Tu es sur terre,
Deux E et deux R,
Pour te soumettre,
A qui ? Au Maître pardi,

Ou pour te taire,
Tais-toi, fais gaffe à tes doigts,
Et point final mon pote,
Fais gaffe à ta note.

La vérité, il nous l'enseigne dans ses dictées,
Dis...oui... au
Ecoutez, respectez le Maître, il a appris.
Maî... tre...
Il sait, il pense donc on le suit,
Il... est... le
on l'envie car c'est lui le maître,
... Maî. tre...
Il sait tout, il pense pour nous.
Tu...es... sur.
C'est le gardien très sûr de notre culture,
... ter...re...
On est des imbéciles, lui c'est l'Evangile,
..pour. te.. sou.. mettre...
Faut l'écouter fiston, sinon où va-t-on.
... ou. pour..te taire...
Reprenons :...